RÉSUMÉ:
Les épithalames burundais, situés dans le contexte socio culturel Burundais;
un système patriarcal rigide et rigide et radical, où les hommes dominent les femmes,
sont imprégnés des tabous et stéréotypés culturels qui entravent le développement
féminin et par conséquent rabaissent la valuation et la promotion des femelles
burundaises. Ceci est sensiblement entendu à travers les épithalames burundais sous
étude. Ce problème fut aussi observe dans les sociétés occidentales où les femmes
n’étaient pas valorisées et promues, puis ces dernières se coalisèrent et combattent
pour leurs droits. En fait, l’objectif principal était d’examiner le message transmis à
travers les épithalames burundais dans le but d’améliorer la valuation et la promotion
des femelles burundaises. Ainsi, pour atteindre l’objectif principal de cette étude, nous
nous sommes fixée trois objectifs spécifiques :
? d’abord évaluer à travers les épithalames burundais l’amélioration de la
scolarisation des filles burundaises pour les valoriser et les promouvoir
? examiner à travers les épithalames burundais l’amélioration du travail
équitable entre les hommes et les femmes burundaises pour valoriser et
promouvoir les femmes burundaises
? évaluer à travers les épithalames burundais l’amélioration de l’éducation sur
vertus familiales pour valoriser et promouvoir les femmes burundaises.
Ce travail est structuré comme suit :
i. Le Chapitre I est intitulé “Introduction Générale” et contient les principales
questions soulevées dans ce travail.
ii. Chapitre II est intitulé “Revue de la Littérature”. ce dernier étudie la littérature
reliée à notre travail.
iii. Chapitre III est intitulé “La Méthodologique de recherche”, il décrit la
méthodologie de collecte des données.
iv. Chapitre IV est intitulé “Présentation, analyse, interprétation des données, et la
discussion des résultats”. Celui-ci présente, analyse et discute les résultats.
v. Chapitre V est intitulé « Le Modèle comme Originalité de cette étude ». Ce
chapitre sert de solution au problème posé dans cette étude.
vi. Chapitre VI est intitulé “Conclusion générale et Recommandations” Ce
dernier chapitre résume les questions soulevées et discutées dans le corps de
8
cette recherché, montre la contribution de cette étude dans la société et
suggère des recommandations aux futurs chercheurs.
Concernant la Méthodologie, la chercheuse s’est servie du matériel comme les
chansons nuptiales burundaises, les données secondaires, le guide interview, l’analyse
du discours etc. Pour les méthodes/techniques de recherche et le plan
méthodologique, la chercheuse a adopté la philosophie subjective et interprétative.
Cette étude est essentiellement une étude exploratoire. Nous avons adopté l’approche
hypothético déductive et paradigmatique. Pour Les techniques ou méthodes de
collecte des données, nous avons utilisé la méthode tant quantitative que qualitative,
la technique d’observation, la technique d’interview, la technique de documentation et
d’échantillonnage.
Après la présentation, l’analyse, l’interprétation et la discussion des résultats
émanant des données collectées des épithalames burundais et des informateurs
interviewés, nous avons obtenu les résultats suivants :
a) Il n’y a pas de discussion de la scolarisation des filles à travers les chansons
nuptiales burundaises. Pourtant, les participants ont fermement confirmé
(100%) l’influence positive de la scolarisation des filles burundaises sur le
comportement des membres de la société si le message était transmis à travers
les épithalames burundais.
b) Il n’y a pas de discussion du travail équitable entre les hommes et femmes
burundaises à travers les chansons nuptiales. Cependant, les participants ont
confirmé (70.6%) l’influence positive du travail équitable entre les hommes et
les femmes burundaises sur le comportement des membres de la société si le
message était transmis à travers les chansons nuptiales burundaises.
c) Il n’y a pas de discussion totale de l’éducation sur les valeurs familiales dans
les épithalames. Pourtant, les informateurs ont confirmé (96.1%) l’influence
positive de l’éducation sur les valeurs familiales et sur le comportement des
membres de la société si le message était transmis à travers les chansons
nuptiales burundaises.
Enfin, même les résultats provenant des épithalames burundais collectés sur
terrain n’ont pas totalement confirmé les trois hypothèses de cette recherche étant
donné que parmi les 51 chansons nuptiales collectées, aucune d’entre elles ne discute
suffisamment ni de la scolarisation des filles, ni du travail équitable entre les hommes
et les femmes burundaise, ni de l’éducation sur les valeurs familiales et cela constitue
9
une lacune majeure comblée. De ce fait, nous avons fini par proposer un modèle
comme solution au problème posé pour valoriser et promouvoir les femmes
burundaise à travers les épithalames burundais.
KWIZERA Esperance

attached documents to download

THESE DE MASTER_KWIZERA ESPERANCE.pdf

3 commentents on BURUNDI NUPTIAL SONGS AND FEMALES’ VALUATION AND PROMOTION

  • Emma -

    Well done arcltie that. I'll make sure to use it wisely.

  • Pokey -

    Back in school, I'm doing so much lenaginr.

  • Alyn -

    That's a smart way of lonkiog at the world.

Add comment

your email will not published.the compulsory field are marked by *